Comment déshumidifier une piscine intérieure ?

En règle générale, construire une piscine intérieure constitue un placement financier assez conséquent. Par conséquent, il vous incombe de la protéger. Par ailleurs, il convient de retenir qu’un grand nombre de piscines intérieures connaissent de dommages.

Parce que des structures de bâtiments, des murs, des équipements subissent la corrosion, ainsi que le ravage de la moisissure.

A lire en complément : Quand une piscine est-elle imposable ?

Pour y remédier, une seule alternative se présente : la déshumidification. Mais, comment y procéder ? Au travers de cet article, découvrez les différentes méthodes pour déshumidifier votre piscine intérieure.

Déshumidification de piscine intérieure : la ventilation mécanique ou naturelle

De prime abord, retenez bien qu’un système classique de ventilation s’emploie pour faire entrer l’air de l’extérieur. À travers la fenêtre ouverte.

A voir aussi : Voici comment se fait l’entretien d’une piscine dans les règles

Prenons le cas de la ventilation mécanique contrôlée (VMC). Celle-ci aspire l’air de la piscine puis le renouvelle avec de l’air hygiénique, sans les polluants.

N’oubliez surtout pas que cette alternative convient parfaitement aux piscines à jacuzzi qui ne servent que quelques heures par semaine.

Néanmoins, cette solution ne consiste seulement pas à la déshumidification de la piscine intérieure. Elle vaut énormément en énergie parce qu’on doit réchauffer l’air renouvelé.

Déshumidification de piscine intérieure : la couverture isotherme ou la bâche

Peu importe la nature de votre couverture, sachez qu’elle ne sert uniquement pas à protéger la piscine intérieure des microbes. En outre, elle conserve la chaleur de l’eau quand personne ne s’y baigne.

En d’autres termes, elle diminue considérablement l’évaporation. Notez bien que les options intéressantes se concilient avec les autres systèmes de déshumidification pour un parfait résultat.

Déshumidification de piscine intérieure : le déshumidificateur à absorption

La majorité des déshumidificateurs à absorption contenant du silica gel ou du gel de silice, facilite la chute du taux d’humidité de l’air en silence. Et ce, sans consommer assez d’énergie électrique.

En ce qui concerne celles de grande superficie, vous débourserez une fortune en cartouches. Non seulement ceci, l’efficacité ne sera pas optimale.

Déshumidification de piscine intérieure : le déshumidificateur à condensation

Le déshumidificateur à condensation s’apparente à un déshumidificateur qui condense l’eau et recycle l’air.

Il en existe de divers types, en différentes tailles puis pour distinctes utilisations de bassins. De ce fait, pour les petites piscines privées intérieures, vous trouverez des déshumidificateurs en console.

En termes de piscines intérieures commerciales de grande taille, vous les trouverez encastrés. Dans le même temps, les déshumidificateurs en central correspondent aux piscines intérieures d’envergure.

En définitive, il existe plusieurs manières pour déshumidifier votre piscine intérieure. Vous pourrez opter pour le déshumidificateur à absorption, le déshumidificateur à condensation, la couverture isotherme, etc.