Comment faire un plan de travail avec des palettes ?

Le plan de travail est l’un des éléments indispensables dans une cuisine. En réalité, il vous permet de cuisiner dans les bonnes conditions favorisant la créativité. Voilà pourquoi c’est l’accessoire requis pour mieux organiser votre espace et préparer de bons plats. Cependant, plusieurs possibilités de choix s’offrent à vous. Pour plus d’économies, préférez celui en palettes. Lisez ici comment le faire.

Fabrication de la base du plan de travail

Il convient de notifier que la réalisation d’un plan de travail requiert certains éléments phares. Il s’agit donc du matériel suivant :

A découvrir également : L’essentiel d’un point relais : pilier incontournable du commerce électronique

  • de deux (2) palettes identiques, en bon état ;
  • A lire en complément : Comment acheter une grignoteuse adaptée à vos besoins ?

  • des tasseaux de bois plats ;
  • des vis à boîte (grande comme petite longueur) ;
  • des pattes d’assemblage (plates et en métal) ;
  • une troisième palette (démontable).

Une fois ces éléments réunis, vous pouvez commencer la fabrication de votre plan de travail avec des palettes. La première étape est de construire la base. Pour ce faire, prenez les deux (2) palettes identiques puis poncez-les. Ensuite, vous devez les nettoyer afin de les débarrasser de la poussière.

Après, disposez-les face à face de sorte que leurs semelles se touchent. Après cela, faites leur assemblage en utilisant les pattes plates (disposées sur les palettes).

Prise des lattes de la troisième palette

La troisième (3e) palette de bois est démontable. Cela permettra d’utiliser ses lattes. Ainsi, pour récupérer ces dernières, vous procéderez comme suit. Munissez-vous d’un pied-de-biche ou d’un ciseau à brique.

Ensuite, envoyez l’un ou l’autre entre la latte et la transverse. Ce faisant, vous devez y taper à l’aide d’un marteau puis faire le retrait de la latte. Par la suite, vous devez retirer les clous du bois en tapant dessus. Vous ferez ainsi pour le démontage de la totalité des lattes.

Fabrication du plateau

Après la récupération des lattes de la troisième palette, vous devez effectuer la fabrication du plateau. Pour cela, disposez et alignez les lattes les unes à côté des autres. Ensuite, coupez un certain nombre (7 environ de même longueur) avec une scie. Finissez ce point en ponçant les lattes. Cela vous épargne de tout ce qui a trait aux aspérités du bois.

Assemblage des planches

Pour construire le plateau de votre plan de travail avec des palettes, vous devez couper au moins trois (3) tasseaux. Ces derniers sont vissés au niveau de la base du plan de travail (précisément sur les dés).

Fixation des lattes et finition

plan de travail avec des palettes

Pour fixer les lattes sur le plan de travail, vous devez placer la première latte perpendiculaire aux tasseaux. Ensuite, à l’aide de deux (2) vis, reliez chaque latte à un tasseau. Assurez-vous que tout soit bien aligné.

Enfin, vous effectuerez les derniers travaux comptant pour la finition de votre plan de travail. Il s’agira de poncer le plateau en palettes puis de vernisser le bois pour le garder de toutes tâches éventuelles.

Pour aller plus loin

Sachez qu’il y a plusieurs avantages à opter pour un plan de travail en palettes. Cela dit, le choix du bois est déterminant.

Quels avantages à opter pour le plan de travail en palettes ?

Le bois naturel est un matériau aux vertus diversifiées. Noble, il donne une atmosphère authentique et assez chaleureuse à votre intérieur de cuisine. Ainsi, un plan de travail construit à base de cet élément garantit une grande résistance dans le temps.

Cela dit, pour supprimer ou éviter les aspérités du bois, vous pourrez soit les huiler, soit les vernir. Notez aussi que dépendamment de vos goûts, vous avez le choix entre les palettes avec le bambou, le hêtre, le chêne, le pin, et bien d’autres. Ainsi, préférez le plan de travail construit avec des palettes compte tenu de la résistance et de l’esthétique conférées par le bois naturel.

Comment choisir vos palettes ?

Les palettes sont diversifiées. Voilà pourquoi vous devez faire attention dans votre choix. Il y va de la capacité de votre plan de travail à résister aux chocs, aux objets lourds et aux aspérités du bois.

Il convient de retenir qu’un plan de travail avec des palettes présente de nombreux avantages, tels que le confort à la cuisine. De plus, diverses possibilités s’offrent à vous. Pour en construire, n’hésitez pas à prendre en considération les différentes étapes exposées plus haut.

Personnalisation du plan de travail avec des couleurs et des motifs

Une fois votre plan de travail construit, vous pouvez le peindre pour ajouter une touche personnelle. Vous avez l’occasion de choisir les couleurs qui s’accordent à la décoration intérieure de votre cuisine. Pensez à bien respecter les temps de séchage entre chaque application.

Si votre choix se porte sur les motifs plutôt que sur les couleurs unies, pensez au pochoir. Utilisez-le pour tracer vos modèles avant de passer la peinture. Cette technique permettra non seulement d’avoir des effets graphiques très sympas mais aussi originaux.

D’autres astuces méritent aussi attention !

Il n’y a pas beaucoup plus simple et économique que ces plans faits maison. Ils sont pratiques si vous ne voulez pas trop souffrir financièrement tout en ayant un rendu acceptable. Mais notez qu’en fonction du résultat recherché, certains peuvent être époustouflants ou non. Quelques petites astuces peuvent faire toute la différence dans son apparence finale.

Utilisation de vernis ou d’huile pour protéger le bois et prolonger la durée de vie du plan de travail

Utilisation de vernis ou d’huile pour protéger le bois et prolonger la durée de vie du plan de travail :

Après avoir personnalisé votre plan de travail, il faut le protéger contre les agressions extérieures. En effet, sans une protection adéquate, votre plan risque rapidement de s’abîmer au contact des aliments et des liquides.

Pour cela, vous pouvez appliquer un vernis transparent ou une huile qui va nourrir et protéger le bois. Le choix dépendra surtout du résultat que vous recherchez : un effet brillant avec un rendu plus moderne ou encore une finition mate pour conserver l’aspect naturel du bois.