Comment se déroule une vente en VEFA ?

La VEFA signifie le désir d’acheter une maison alors que la construction n’est pas achevée. En effet, l’acquisition en VEFA est identique au contrat proposé par un promoteur pour une maison sur plan. Mais comment se déroule cette vente en VEFA? Suivez alors ce guide pour connaître les étapes à suivre pour réussir cela.

La signature du contrat de réservation

Ne négligez pas cette étape pour une vente en VEFA. L’acheteur signera avec vous ce contrat s’il est intéressé par un bien. Certes ce document n’est pas obligatoire mais il est fortement recommandé. Puisqu’il permet de notifier par écrit votre accord mutuel mais également de préciser les conditions de la vente en VEFA.

A voir aussi : Comment rembourser un prêt bancaire ?

Par exemple, dans ce contrat figure la localisation du bien, les identités de l’acheteur, le prix de vente prévisionnel… Aussi, grâce à ça l’acheteur peut bloquer le bien et vous, le promoteur n’avez plus le droit de le vendre après son engagement. Vous disposez d’un délai de 10 jours pour faire savoir votre changement d’avis. Notez qu’il peut vous être réclamé le versement d’un dépôt de garantie. Il équivaut à 2% ou 5% du prix de vente.

Une recherche de financement

Lire également : Comment se passe un remboursement anticipé de prêt ?

Après la signature, vous ainsi que l’acheteur validez l’achat. Vous devez ensuite adresser un exemplaire par courrier recommandé à celui-ci. Par conséquent, il dispose d’un délai de sept jours à compter de la réception de ce document. Ceci afin de réfléchir et d’annuler sa réservation. Dans ce cas, il reçoit donc la restitution intégrale de son dépôt de garantie.

Cependant, l’engagement sera définitif qu’à partir du moment où vous obteniez un financement de la part de l’acquéreur pour l’achat. A cet effet, celui-ci possède un délai de quinze jours pour réaliser les différentes démarches en rapport avec la recherche de financement.

L’acte authentique puis la prise de possession du bâtiment

Il s’agit du contrat définitif. En effet, l’acte authentique est un document attestant la plénitude du droit d’être propriétaire à l’acheteur. Vu que ce document est légal, il doit être rédigé puis signé par un notaire. En effet, il faut savoir que ce contrat définitif informe sur les différentes caractéristiques du bien à vendre. Après avoir suivi toutes ces étapes de vente en VEFA, il ne reste que la capacité de l’acheteur à posséder son bâtiment.

Ceci dit, à la fin de la construction, vous devez recevoir le bien réellement et le livrer à l’acheteur. Au cours de cette prise de possession de la maison vendue en VEFA, l’acheteur a le libre choix de vérifier le bien. Cela juste pour ne pas qu’il présente un défaut quelconque.