Les différentes étapes pour poser les fenêtres mixtes

Les fenêtres mixtes sont une innovation qui ne contraignent plus à choisir des fenêtres faites avec un seul matériau. Avec ces fenêtres, il est possible de faire un alliage de deux ou trois matériaux. Quels sont donc les étapes à suivre pour poser les fenêtres mixtes ?

Définition d’une fenêtre mixte

Le choix des fenêtres est une étape importante dans la construction ou dans la rénovation d’une maison. Lorsque arrive cette étape, on a généralement tendance à croire qu’il faut nécessairement choisir entre des fenêtres en aluminium, en bois ou alors en PVC. Mais, il existe une autre possibilité qui correspond à la fenêtre mixte et qui a fait son apparition dans les années 1980.

A voir aussi : Pourquoi choisir un électricien à Neuilly-sur-Seine pour vos travaux électriques ?

La fenêtre mixte est aussi connue sous le nom de fenêtre hybride et fait un mélange entre deux, voire trois matériaux distincts. Cette option permet de profiter des divers avantages de chaque matériau. Ainsi, on peut distinguer des fenêtres mixtes bois/aluminium, PVC/aluminium, bois/PVC ou encore alu/bois/PVC. Il faut toutefois préciser que cette dernière option est très rare. Une des options les plus utilisées est la pose fenetre mixte.

Au début, les fenêtres mixtes étaient les moins utilisées du marché. Mais, ces dernières années, elles ont conquis le marché et de plus en plus de personnes ont tendance à les utiliser. Cela est dû aux nombreux avantages que peut procurer ce type de fenêtre. Par exemple, une fenêtre mixte peut avoir une partie aluminium ou PVC qui est visible à l’extérieur et une autre partie en bois ou en PVC à l’intérieur de la maison.

A lire également : Comment choisir la bonne couleur de peinture pour votre salon ?

La pose des fenêtres mixtes : quelles étapes ?

De façon générale, la pose des fenêtres mixtes peut se répartir en trois étapes essentielles que sont le choix des matériaux à utiliser, le retrait de la fenêtre d’origine et enfin la pose de la fenêtre mixte.

Les différentes étapes pour poser les fenêtres mixtes

La première étape consiste à trouver la bonne combinaison de matériaux à utiliser. Comme cela a été expliqué précédemment, il existe de nombreuses possibilités : PVC/alu, alu/bois, PVC/bois. Tout dépend de vos préférences et du résultat final que vous souhaitez obtenir.

Une fois la bonne combinaison trouvée, il faut maintenant retirer la fenêtre d’origine (s’il s’agit d’une rénovation). Pour cela, on procède d’abord à la suppression de l’imposte puis on enchaîne avec la coupure de la tapée de persienne.

La dernière étape du processus consiste bien évidemment à poser la fenêtre mixte. Il faut commencer par poser les dormants. Ensuite, il faut installer les battants et ajuster les moulures ainsi que les cadres alu. Il restera alors plus qu’à poser les joints et à mettre en place la fenêtre.

La fenêtre mixte : quels avantages ?

Les fenêtres mixtes présentent de nombreux avantages dont l’un des plus importants est l’excellente isolation thermique et acoustique qu’elles offrent. Si vous optez par exemple pour une fenêtre mixte alu/PVC, vous pourrez bénéficier d’une isolation thermique et phonique équivalente à celle que confère une fenêtre en PVC. Cela s’explique par le fait que l’aluminium soit un conducteur et qu’il permette la rupture du pont thermique pour avoir une bonne isolation lorsqu’il est combiné au PVC.

Aussi, les fenêtres mixtes sont très esthétiques. A l’extérieur, la fenêtre pourra être colorée avec des couleurs de votre choix qui donneront un certain charme à votre maison. La fenêtre mixte donnera également une ambiance de cocon chaleureux à l’intérieur de votre maison.