Chape et carrelage : les étapes de la pose

Qu’il soit interne ou externe, le carrelage doit être posé sur une surface plane. Il est donc nécessaire de faire une chape en béton au préalable avant le revêtement. Tache habituelle pour un maçon, elle impose cependant au novice et aux bricoleurs de connaitre les bases fondamentales. Cet article vous propose les étapes à suivre.

La pose des bastaings

La pose des bastaings vous permet de délimiter votre future chape. La première étape consiste à déterminer la hauteur de la chape en fonction de celle des autres sols de la maison. Définissez également l’épaisseur du carrelage à poser. Faites le calcul de manière à ce que l’épaisseur se situe au même niveau que le sol des autres pièces lors de la pose de chape. Servez-vous d’un niveau à bulle pour effectuer les vérifications.

Lire également : Quel budget pour les travaux de rénovation de maison ?

Contrairement à la chape traditionnelle, celle du carrelage est pauvre en ciment et respecte un dosage strict. Sa quantité de dosage par mètre cube de sable est de 150kg. En ce qui concerne celle de l’eau, elle fait l’objet d’une insertion minutieuse. Pour 150litres de mortier par exemple, vous devez prévoir 10 à 15 litres d’eau. Étant donné qu’un mortier raté ou avec des boules de ciment est tout simplement inutilisable, veillez à prendre en compte les moindres détails des prescriptions pour éviter le gaspillage ou un travail bâclé. Vous pouvez également vous faire aider par un expert.

L’application du mortier maigre

La réussite d’une pose de carrelage passe essentiellement par la disposition d’une surface parfaitement plane et propre. Pour la poser sur une ancienne dalle, vous devez au prime abord y installer une chape afin de corriger les défauts du sol qui serait irrégulier. Elle sert d’amortisseur entre le plancher et le carrelage et évite sa fissuration. Pour poser votre carrelage dans des conditions plus professionnelles, vous aurez plus besoin de la chape maigre ou fine.

A découvrir également : Quel logiciel pour rénovation maison ?

Généralement comprise entre 7 et 10 centimètres, l’épaisseur minimum pour une chape de carrelage est de 4 centimètres. Pour une parfaite fondation, faites durcir pendant un mois la dalle de béton qui servira de support à l’application du mortier maigre.

La préparation du sol

La dalle de béton doit être lisse et propre avant que vous ne puissiez couler la chape. Faites un nettoyage de qualité et dépoussiérez le sol en évitant la présence de graisse. Peu importe la technique de nettoyage que vous adoptez, l’essentiel est de retirer toutes les saletés pour favoriser l’adhérence de la chape. Pour la préparation du support, privilégiez les résines d’accrochages de bonne qualité pour une excellente fondation. Toujours pour favoriser l’adhérence, mouillez la dalle et saupoudrez de ciment avant la réalisation de la chape.

La réalisation de la dalle de carreleur

Lors de la préparation, veillez à ce que le mortier soit assez liquide afin que vous puissiez l’étaler sans gêne. Cependant, pour faciliter sa manipulation, il doit également avoir une certaine épaisseur. Vérifiez la fermeté en faisant une boule du mortier, si elle se tient correctement, vous pourrez passer à l’installation. La préparation se fait avec un mélange de ciment, de sable et d’eau selon les recommandations du fabricant de ciment. Il est préférable d’utiliser un ciment multi-usage et adapté aux besoins de prise rapide. Par ailleurs, vous avez également la possibilité de vous faire livrer un mortier prêt à l’emploi si vous ne vous sentez pas capable de réussir la préparation.

A l’aide d’une pelle, posez directement le mortier de chape sur la dalle en travaillant en petite surface. Faites des mises à niveau en utilisant des fers plats ou des profilés métalliques carrés. Servez-vous de la règle de maçon ou d’une planche tout au long des travaux pour tirer la chape en allant de gauche à droite vers vous. Raclez l’excèdent puis comblez les vides avec votre mélange. Pour éviter que la chape soit friable, talochez pour extraire les grains. Rappelons qu’il est également indispensable de la dresser en une seule fois. Travaillez à reculons vers la sortie de la pièce pour éviter d’être bloqué à l’intérieur à la fin de la réalisation.

Les finitions

Après l’étalage de la chape, laissez reposer deux à trois heures puis revenez dans la pièce pour retirer les bastaings. Veillez à ne pas marcher sur le béton encore frais, de peur de l’abimer. Vous pouvez vous servir des planches ou marcher dans le sillon des bastaings. N’hésitez pas à les reboucher à l’aide d’une truelle en faisant bien attention au niveau des sillons. Terminez une fois de plus votre œuvre à proximité de l’entrée toujours pour ne pas l’abimer. Laissez sécher pendant deux à trois jours avant de poser du carrelage.